Informations générales

LE PROJET

  • Privilégier le terme « pépinière » plutôt que celui de « résidence » situe bien les enjeux et clarifie la perspective retenue : Il s’agit d’accueillir au sein de la Communauté d’Agglomération de Montluçon de jeunes artistes plasticiens, repérés comme « prometteurs d’avenir », en leur fournissant des conditions, des espaces de travail, d’hébergement et de vie les plus facilitant pour leur permettre un bond en avant dans leur processus de création. La présence d’artistes plus expérimentés pourrait accompagner la progression des plus jeunes
  • Au-delà des conditions matérielles : la qualité humaine de l’accueil, sa convivialité sont essentielles : il est important qu’ils puissent être mis en relation avec les artistes locaux, avec les milieux culturels.
  • Cela est aussi important pour l’image qu’ils emporteront du pays montluçonnais. Ce n’est pas par hasard que deux des quatre premiers artistes accueillis se sont installés à Montluçon à l’issue de leur résidence.
  • Le parti pris est celui de la création et de la professionnalisation. Il s’agit donc d’artistes, inscrits dans la trajectoire d’une démarche professionnelle, et qui doivent trouver, grâce à la pépinière, les moyens d’élargir leurs expériences et possibilités. Le champ artistique retenu est celui des arts plastiques et visuels.
  • Il s’agit d’accueillir des artistes dont le projet artistique et le matériau s’appuient sur un territoire et sa population (à faire figurer dans le dossier d’appel à la candidature) avec des obligations pour l’artiste durant le temps de sa résidence
  • L’exigence est d’agir exclusivement et dans la durée, sur l’ensemble du territoire de la Communauté d’Agglomération de Montluçon, et dans toutes les communes qui la composent, pour contribuer à rapprocher la création contemporaine de la population dont la quasi totalité s’en trouve éloignée.
  • La volonté que la pépinière soit un lieu de mixité d’ateliers entre les artistes accueillis et les artistes locaux engagés eux-mêmes dans un processus tendant à la professionnalisation, doit se traduire de façon concrète par l’association.
Publicités