Résidence

Dés le départ SHAKERS s’est positionné avec succés en tant que dispositif de soutien à la jeune création contemporaine et a su être un vrai tremplin pour nombre de jeunes artistes reconnus actuellement sur la scène nationale et internationale (Claire Tabouret, Maud Maris, Marion Bataillard, Florent Lamouroux, Jérémy Liron…).

Même si le format des résidences a changé, actuellement une résidence longue de 6 mois et une résidence en binôme de 3 mois, le principal objet de Shakers reste le soutien à la création contemporaine vers les jeunes artistes.

  • La résidence longue de 6 mois dite « de création » donne un temps long à l’artiste afin de construire un projet en laissant libre court à la création et à l’expérimentation. Dotée d’une bourse (650€/mois) et d’une bourse matérielle (100€/mois) elle est ouverte aux jeunes artistes de 35 ans au plus. La résidence se termine par une exposition personnelle à l’Orangerie du Château de La Louvière et donne lieu à l’édition d’un catalogue dont 200 exemplaires sont remis à l’artiste.
  • La résidence « courte » en binôme de 3 mois dite « d’expérimentation » peut évoluer selon les besoins vers une résidence « artistes en territoire » afin de répondre aux collectivités quant à l’implication des artistes sur le territoire avec des retombées sur les populations locales. Ouverte aux artistes sans condition d’âge, les dotations sont les mêmes par artiste que la résidence « longue », mais ce type de résidence ne donne pas lieu à l’édition d’un catalogue et n’est pas nécessairement conclu par une exposition.

Les actions envers la population font l’objet d’ateliers, de discussions/rencontres autour du processus de création et lors des différentes portes ouvertes et évènements organisés par SHAKERS.

L’Orangerie du Château de La Louvière

Capture3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OUVERTURE DES CANDIDATURES 2019 – octobre 2018

 

Publicités